• Samedi 10 novembre 2018 à Nissan-Lez-Ensérune, nous étions 10 autour de Didier Payet pour découvrir l'acroyoga.

    L'enthousiame et la générosité de ce jeune homme n'ont d'égal que son envie de partager en toute simplicité sa passion pour cette discipline qu'il pratique depuis 5 ans.

    C'est progressivement, dans une ambiance ludique que le contact s'est établi entre les différents participants, qui ont retrouvé leur âme d'enfant durant quelques heures magiques.

    Acroyoga : une découverte enthousiasmante !

    De 15 à 69 ans, chacun a trouvé sa place ; tantôt spotter (celui qui assure, sécurise, corrige ou assiste), tantôt base (celui qui porte) ou tantôt flyer (celui qui vole !). 

    Acroyoga : une découverte enthousiasmante !

    A chaque poste, les sensations sont garanties et on devient vite addict (accro serait plus approprié) ! La preuve : tous les participants souhaite recommencer !

    Bonne nouvelle : Didier a promis qu'il reviendrait !


    2 commentaires
  • L'événement Yoga For Karuna est terminé. 

    Grâce à la générosité d'environ 90 professeurs de yoga et 760 participants et donateurs27 000 € ont pu être récoltés.

    La YogAmicale a permis de récolter 405 € et 2 promesses de dons (40 € supplémentaires). L'objectif est atteint ! 

    YOGA for KARUNA

    Le Midi Libre a relaté à travers un article le cours solidaire de Nissan :

    YOGA for KARUNA

    L'association Karuna ShechenMatthieu Ricard et tous ceux qui sont aidés sur le terrain, nous remercient pour notre engagement à leurs côtés et l'énergie déployée pour faire vivre les valeurs qui nous rassemblent !

    Ceux qui n'ont pas encore honorer leurs promesses ou qui souhaiteraient participer à posteriori peuvent  envoyer un chèque à l'adresse suivante : Sébastien Pais de Figueiredo, Karuna-Shechen Europe, 37 rue de la Michaudière, 44300 Nantes. Notez au dos du chèque YogAmicale Christine Deroin, vos nom et prénom et  l'adresse postale ou l'adresse électronique à laquelle vous désirez recevoir votre reçu fiscal.

     


    votre commentaire
  • Le cadre exceptionnel du Sidobre (Tarn) était propice à l’expérimentation des notions de stabilité et de liberté et des relations entre elles.

    Nous étions 10 à expérimenter et à nous interroger : Quelles significations donne le yoga aux notions de stabilité et de liberté ? Quelles relations entre ces notions qui peuvent apparaître comme opposées ? Comment être stable ? Stable dans les asanas ? Stable mentalement ? De quoi doit-on se libérer ?

    J’espère avoir réussi à donner aux stagiaires quelques éléments de réponses au regard de mes propres enquêtes sur ce sujet et à faire reconnaître le yoga comme un chemin vers plus de stabilité et plus de liberté.

     Les temps forts de ce week-end : 3 pratiques de 2 h en salle, les randonnées guidées à la découverte des rochers du Sidobre (roc de l'oie, pierre clabado, chapeau de Napoléon, fauteuil du diable, etc.) et des menhirs d'un autre siècle, la séance de Toumo yoga dans le petit ruisseau, les repas gargantuesques chez nos hôtes et les pique-niques, l'apéritif concert bandjo animé par Jean... 

    Tout cela dans une belle chaleur amicale, grâce en partie à l'accueil formidable de nos hôtes, Nanou et Jean-Pierre mais aussi grâce à la belle énergie du groupe...

    Yoga en Sidobre : stabilité et liberté

    Yoga en Sidobre : stabilité et liberté


    votre commentaire
  • Yoga et Salades sauvages 2ème édition : une agréable journée !

    Pour la 2ème année, un petit groupe d'adhérents se sont réunis à Nissan ce dimanche 18 mars pour cette journée de partage; alliant pratique du yoga, cuisine végétarienne, convivialité, promenade en campagne et cueillette. 

    La journée a débuté à 9h 15 por une pratique dans la salle Canta Vent faisant la part belle aux flexions en avant et aux flexions en arrière pour préparer les flexions avant nécessaires à la cueillette de l'après-midi. La matinée de yoga s'est terminée à 12h par un pranayama et une méditation honorant le soleil et ses qualités.

    Le repas végétarien, préparé par mes soins, ne manquait pas de peps :

    • Apéritif sans alcool au gingembre et aux épices accompagné d'houmous, de tapenade aux tomates confites et de tartare d'algues,
    • salades sauvages (harrypounchous, arapètes, castellous, roquette) décorées de fleurs (pensées sauvages et violettes),
    • dahl de lentilles corail au citron vert et au lait de coco accompagné d'un riz aux épices douces, abricots secs et cranberries
    • gâteau au citron et aux graines de pavot
    • café/thé/infusion.

    Michou, alias "Dame Nature", nous a prodigué ses conseils pendant le repas, dans l'esprit du yoga, nous invitant à ne pas prélever l'intégralité des salades afin que l'année prochaine, l'endroit ne devienne pas stérile et nous recommandant de ne pas cueillir les fleurs sauvages protégées.

    Nous avons levé le camp à 14h30 et arpenté la campagne nissanaise jusqu'à 17h. En chemin, Valérie,alias "Dame Nature Junior

    " nous a transmis ses connaissances, permettant à chacune de repartir avec une belle cueillette.

    Cette après-midi a été l'occasion de mettre nos sens au service de notre objectif et d'expérimenter, hors du tapis, les valeurs chères au yoga : partage, transmission, concentration et respect.

    Yoga et Salades sauvages 2ème édition : une agréable journée !

     


    votre commentaire
  • Le 1er membre du yoga décrit par Patanjali dans les Yoga Sutra nous invite à observer les yamas : les principes relationnels.

    La matinée de stage a été consacrée à la pratique posturale à deux.

    Expérimenter le yoga à deux c’est entrer dans le vif du sujet de yama :

    • pour expérimenter l’écoute, l’attention et la confiance, dans le respect des principes du yoga ;
    • pour développer l’espace interne afin d’être conscient de soi, de l’autre et de la relation.

    Cette expérimentation, d’un point de vue postural offre également quelques avantages :

    • L’aspect correction : l’autre est le témoin de ce qui peut être amélioré pour être plus proche de la posture aboutie
    • L’aspect facilitation : l’autre joue le rôle de tuteur en vivant la posture en toute sécurité. L’autre peut permettre aussi de réduire l’effort
    • L’aspect intensification : les étirements, les flexions et les torsions sont intensifiées grâce au travail de traction

    Stage du 10 février 2018 : Yama, morale ou aspiration ?

    L'après-midi, à travers des commentaires du yoga sutra, nous avons cherché à préciser si les yamas évoqués dans le texte fondateur du yoga étaient des principes moraux ou des aspirations qui nous permettent d’évoluer.

    Des ateliers ont permis de continuer à expérimenter un travail en binôme sur un plan plus subtil.


    votre commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique